la vie du cheveu greffe capillaire

La vie du cheveu

La chute des cheveux en chiffres

A priori, 10 à 12 millions est l’estimation du nombre de personnes concernées par la chute des cheveux, tout âge confondu.
De plus, 1 million ont une réelle calvitie qu’ils souhaiteraient corriger.
Aussi, 50 à 100 cheveux tombent chaque jour.

En effet, seule la tige (partie visible du cheveu) se détache de la papille. Celle-ci se remettra à fabriquer un autre cheveu pour remplacer l’ancien.
Dans ces conditions, il existe 2 pics saisonnier l’un au printemps, l’autre à l’automne
Plus l’alopécie commence tôt, plus son évolution sera rapide ; celui qui voit tomber ses cheveux à la vingtaine risque de se trouver chauve à la trentaine; ou plus tôt, on prend alors en charge l’alopécie afin de retarder la chute définitive des cheveux.

Croissance du cheveu

Le taux de croissance des cheveux est en moyenne de 3 millimètres par semaine, de 1 à 1,5 cm par mois et environ 10 cm par an, et un cheveu individuel peut atteindre une longueur de plus d’un mètre. Le nombre moyen de cheveux d’un individu est compris entre 100 000 et 150 000. Nous perdons naturellement chaque jour une cinquantaine de cheveux laissant la place à autant de nouveaux cheveux, au delà, on parle d’alopécie (chute des cheveux).

La croissance des cheveux est un processus cyclique et asynchrone. Nos cheveux se renouvellent sans cesse. Leur cycle de vie est en moyenne de 3 ans chez l’homme, de 5, 7 ans chez la femme.

Le cycle du cheveu

La vie du cheveu en bonne santé subis trois phases. Chaque follicule pileux le reproduira environ 25 fois. Au cours de cette période, chaque cheveu pousse sans relâche (cheveu anagène), puis arrête brusquement sa croissance (cheveu catagène) et enfin meurt (cheveu télogène). Le cheveu mort ne tombera que deux à quatre mois plus tard, le temps qu’une nouvelle pousse ne le chasse définitivement de son follicule pileux.

Chez les gens avec les cheveux en bonne santé environ 85 % de cheveux sont en phase anagène, 1 % dans en phase catagène et 14 % en phase télogène à n’importe quel moment donné. Tous les cheveux n’en sont pas au même stade en même temps. Le nombre de cheveux qui poussent est toujours supérieur au nombre de cheveux qui tombent (sauf en cas de dérèglement). Des facteurs hormonaux, psychologiques ou saisonniers peuvent accentuer le rythme du cycle du cheveu et accélérer la chute du cheveu.

La phase anagène

 

C’est la phase active de croissance du cheveu en pleine vie, elle dure de 2 à 6 ans suivant le sexe et les individus. La durée de la phase anagène varie avec l’âge (les cheveux poussent plus vite chez les jeunes personnes), avec le sexe (les cheveux des femmes poussent plus vite que ceux des hommes) et avec les saisons (les cheveux poussent plus vite en été). Pour un instant T, 80 à 85% de nos cheveux sont dans cette phase. Les cheveux poussent en moyenne 10cm par an et un cheveu individuel peut atteindre une longueur de plus d’un mètre. Le cuir chevelu sain contient un million de follicules pileux mais seulement 100.000 à 150.000 cheveux sont visibles.

La phase Catagène

C’est la phase intermédiaire de repos du cheveu, le cheveu ne pousse plus, entre la vie et la mort, mais est toujours bien ancré .Elle dure environ 3 semaines et 1 à 2 % des cheveux sont en phase catagène

La phase Télogène

C’est la phase d’expulsion ou chute du cheveu qui dure environ 2 à 6 mois. Le cheveu tombe à la fin de cette phase, poussé par le cheveu suivant produit par le follicule pileux. La jeune repousse arrive à la surface du cuir chevelu et l’ancien cheveu tombe de lui-même. 15 à 20% de nos cheveux sont en phase télogène. Lors d’une forte perte de cheveux, saisonnière par exemple, l’écart peut se resserrer et 30 % des cheveux se trouver en phase télogène. C’est une chute dite effluvium télogène.