(en anglais BHT: Body Hair transplant)

Indication

-Lorsque la zone donneuse est très pauvre ou épuisée à la suite de greffes antérieures
-Chez un patient atteint d’une calvitie avancée à l’échelle 6 de Norwood n’ayant pas assez de cheveux au niveau de la zone donneuse pour couvrir toute la zone Chauve
-Densifier une zone clairsemée

La zone donneuse

La barbe constitue la zone idéale. Ces poils sont épais et robustes pour une meilleure couverture.

En absence de poils au niveau de la barbe, on pourra éventuellement utiliser les poils en provenance de la poitrine.

Caractéristiques des poils du corps

Il existe environ 5000000 unités folliculaires sur le corps.

On retrouve souvent des unités folliculaires de un cheveu au niveau du corps comparé au cuir chevelu où on trouve des unités folliculaires de 1, 2 ou 3 cheveux.

Ces photos montrent clairement que les unités folliculaires au niveau du corps et du cuir chevelu ne sont pas identiques.

 

poils-du-corps-greffe-poils-bht-paris

greffe-capillaire-paris-dr-yadun-nathan

Exemple – une personne ayant une densité de 60 unités folliculaires par centimètre carré au niveau du corps va produire entre 60 et 70 cheveux par centimètre carré. À l’opposé, une personne ayant une densité de 60 unités folliculaires par centimètre carré au niveau du cuir chevelu, va produire une densité entre 90 et 120 cheveux par centimètre carré. Donc le pouvoir de densification pour les implants en provenance du cuir chevelu et double par rapport aux poils pour la même densité d’implants greffés.

Il est à noter que 80 à 90 % de cheveux du scalp sont en phase anagène tandis que seulement 40 à 60 % de poils du corps sont dans cette phase.

La technique de prélèvement

On utilise la technique de FUE (follicular unit extraction).

On procède au rasage de la zone du prélèvement du corps 3 à 5 jours avant l’intervention. Ceci nous permet de prélever des poils en phase de pousse active et d’éliminer ainsi les poils en phase télogène.

Les unités folliculaires sont prélevées à l’aide d’une pièce à main, munie d’un micro moteur rotatif. On utilise des punch de petit diamètre (0.75 ou 0.8 mm)

L’angle et la direction de pousse des poils sont différents comparé aux cheveux. C’est un facteur important lors des prélèvements des greffons. Avec l’aide de lunettes loupes, le médecin doit bien diriger le punch dans l’axe du poil afin d’éviter de sectionner (transection) en profondeur les racines capillaires et ainsi préserver l’intégrité du greffon.

La cicatrisation de la peau au niveau de la zone de prélèvement du corps.

L’utilisation de micro punch de petit diamètre permet de prélever les greffons sans laisser de traces visibles de prélèvements après la phase de cicatrisation.

Evolution des poils au niveau du cuir chevelu

L’apparence du poil transporté au niveau du cuir chevelu change de caractéristique avec le temps afin de ressembler aux cheveux. 

Par exemple, les poils de la barbe sont plus épais que les cheveux au niveau de la tête. Cette différence d’épaisseur entre les poils greffés et les cheveux préexistants diminuent avec le temps. On aperçoit après 12 mois que les poils greffés s’affinent pour ressembler aux cheveux préexistants.