GREFFE DE SOURCILS

La reconstruction des sourcils par greffe de cheveux prélevés sur le cuir chevelu donne d’excellents résultats, avec un effet 3D.

Réalisée sous anesthésie locale, c’est une technique  qui permet de reproduire la densité et forme originale des sourcils. 90% des patients sont des femmes contre 10% d’hommes.

Greffe-cheveux-poils - Greffe de sourcil

INDICATIONS

La forme du sourcil varie en fonction de l’origine ethnique et en fonction du sexe. A la différence des cheveux sur la tête qui poussent par groupement de 1,2,3 ou 4 cheveux, les poils du sourcil ne poussent pas par groupe mais poil par poil. Un sourcil est composé de trois segments (tête, corps et queue).

L’angle et la direction du poil du sourcil changent régulièrement depuis sa tête à sa queue. Au cours d’une greffe, il est très important de placer délicatement les greffons dans un angle précis comme indiqué sur le schéma ci-contre afin d’imiter la nature pour obtenir un résultat naturel. Les angles doivent être très plats le long de la peau.

ANATOMIE DES SOURCILS

La barbe et le cou constituent la zone idéale. Ces poils sont épais et robustes pour une meilleure couverture. En absence de poils au niveau de la barbe, on pourra éventuellement utiliser les poils en provenance de la poitrine.

Tête : Environ 5 à 10 mm de longueur. Les poils poussent plutôt verticalement.

Corps : Environ 20 à 30 mm de longueur. Les poils sont moins denses et changent de direction. Ils poussent plutôt dans une direction oblique ou horizontale. Les poils de la partie supérieure du corps ont tendance à pousser légèrement vers le bas à l‘inverse des poils de la partie inférieure qui poussent légèrement vers le haut.

Queue : Elle mesure environ 10 mm de longueur. C’est la partie la plus mince des sourcils. Les poils sont moins denses et poussent d’une façon oblique vers le bas.

LA SÉANCE
La séance dure entre 4 et 5 heures.
Nous pratiquons un bloc supraorbitaire de façon systématique à base de lidocaine et une tumescence à base de solution saline et adrénaline (1:200000).
Nous utilisons la technique FUE pour prélever les greffons sur le cuir chevelu. Nous choisissons les cheveux qui ressemblent le plus à la texture de poils du sourcil. Ces cheveux fins sont situés au niveau de la partie haute de la nuque. Nous prélevons au total entre 100 et 600 cheveux car chaque sourcil peut nécessiter entre 50 à 300 cheveux en fonction du nombre de poils restant, de la densité et de la forme recherchée.
Nous utilisons un stylo implanteur muni d’une aiguille très fine (0,6 mm de diamètre) pour injecter les cheveux un par un. Les greffons que nous injectons sont constitués d’un seul cheveu. Il est impératif de respecter la direction des poils en fonction de la zone du sourcil (vertical, horizontal ou oblique vers le bas) et la courbure des cheveux doit être orientée vers la peau pour un résultat naturel.

Il y aura un œdème des paupières qui dure environ 4 à 5 jours.
La zone transplantée est maintenue humide pendant les 24 premières heures grâce à la pulvérisation chaque 15 minutes d’une solution à base d’ATP ensuite à base de l’eau thermale à volonté pendant une semaine.
On peut se laver le visage au bout de 48 heures.
Après 24 heures, des croûtes vont se former autour de chaque cheveu implanté. Elles auront l’aspect de grain de sable au niveau de chaque greffon. Elles tomberont après une semaine à 10 jours. Il est primordial de ne pas se gratter car cela pourrait arracher les greffons.
Après trois semaines, on conseille l’utilisation de vaseline qui va aider les poils transplantés à pousser dans la bonne direction, vers la peau.
Au bout d’un mois, la plupart des greffons tomberont. De nouveaux poils se mettront à pousser à partir du 3eme mois. Le taux de survie des greffons est d’environ 96%.
Le résultat final est obtenu au bout d’un an.

Les nouveaux poils transplantés au niveau des sourcils gardent les caractéristiques des cheveux, ils s’allongent comme des cheveux à l’inverse des vrais poils du sourcil. Il faudra les couper régulièrement (une fois par semaine) à la bonne longueur afin d’éviter qu’ils ne s’allongent trop.