Catégories
Non classé

Comment fonctionne une greffe de cheveux ?

Problème médical et esthétique, la perte de cheveux concerne aujourd’hui autant les hommes que les femmes. En France, près de 2 millions de femmes sont touchées par l’alopécie, un problème de perte de cheveux pourtant majoritairement masculin. De nombreuses maladies affectent aujourd’hui notre cuir chevelu et si elles peuvent être soignées, leurs conséquences sont éprouvantes pour le moral des personnes concernées. Fort heureusement, une solution durable et esthétique a été longuement travaillée pour pouvoir retrouver un confort physique. Cette technique, c’est la greffe de cheveux. Mais comment fonctionne-t-elle ? Et qui peut la pratiquer ?

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

L’utilisation de greffons capillaires ne date pas d’aujourd’hui. Expérimentée depuis 1880, c’est avec le docteur Norman Orentreich, en 1950, que cette technique se popularise avec des implants de 4mm. Les prélèvements se font sur l’arrière du crâne, sur la zone occipitale, non concernée par l’afflux de testostérone, principale cause de l’alopécie. En 1991, cette première technique est affinée par le docteur Uebel qui devient le créateur de la transplantation de cheveux moderne. Ses techniques de minigreffes et de microgreffes permettent ainsi de recouvrir l’entièreté d’une surface chauve. Une transplantation qui concerne plus de 1 000 greffons en une seule séance, une prouesse technique aux résultats immédiats qui, aujourd’hui, ne cesse de se moderniser.

Comment fonctionnent les implants capillaires ?

Désormais ne demeure que les microgreffes, bien plus esthétiques que les minigreffes dont les greffons, trop larges, étaient bien souvent inesthétiques et peu naturels dans son rendu final. Les implants sont toujours prélevés sur l’arrière du crâne, dans la zone occipitale, une zone donneuse idéale pour la greffe, car non touchée par la perte capillaire. Le patient subit une anesthésie locale lui permettant de subir l’opération sans stress physique complémentaire, la microgreffe s’implante cheveu par cheveu. Les deux méthodes connues et appréciées aujourd’hui sont nommées FUT et FUE qui expliquent comment fonctionne durablement une greffe capillaire.

  • Comment fonctionne la technique FUT ?

Aussi nommée “méthode de la bandelette” la méthode FUT (ou Follicular Unit Transplantation) concerne une transplantation d’unités folliculaires. Le chirurgien retire un morceau de peau qu’il divise par la suite en différents groupes d’unités folliculaires qui l’aideront à prélever les bulbes. Les bulbes sont ensuite réimplantés sur les zones dégarnies.

  • Comment fonctionne la technique FUE ?

Le FUE (Follicular Unit Excision) est une technique bien plus récente qui comprend une extraction folliculaire individuelle. Les follicules sont retirés avec un poinçon circulaire. Ce poinçon, mesurant moins d’un millimètre de diamètre, permet une excision moins large, à la différence du FUT qui est une excision de la taille d’une bandelette.

Comment fonctionne une greffe capillaire : en conclusion

Avec les soins post opératoires appropriés, que cela soit sur la zone de prélèvement des bulbes à l’arrière de la tête ou sur la zone réceptrice, les résultats sont immédiats. Le résultat final, par la méthode microgreffe, est bien plus naturel qu’avec les anciennes greffes capillaires et se constate près de 12 mois après l’intervention. Faire appel à ce type de chirurgie garantit ainsi un résultat optimal.