Catégories
Non classé

Combien de fois peut-on faire une greffe cheveux ?

25 % des hommes, soit un quart, sont touchés par la perte de cheveux ou calvitie. Effectivement, 31 % des hommes connaissent un problème de calvitie, après 65 ans. Outre les hommes, les femmes peuvent également subir un problème de perte de cheveux, mais le pourcentage est très faible (entre 2 à 3 %). En revanche, pour y remédier, il existe actuellement des méthodes chirurgicales efficaces : la greffe capillaire. Cette dernière sert à greffer des cheveux sur les zones qui sont chauves. Combien de fois peut-on faire une greffe capillaire ? Combien faut-il transplanter de greffons ? Il faut combien de séances ?

Greffe de cheveux : À qui s’adresse-t-elle ?

Toutes les personnes qui font face à un problème de perte de cheveux peuvent recourir à une transplantation capillaire. Il est nécessaire de prendre rendez-vous si vous vous sentez mal à l’aise avec ce problème, que ce soit pour une calvitie prolongée ou naissante.

Toute personne majeure peut faire une transplantation capillaire. Il est plus convenable d’attendre la trentaine, l’âge idéal pour avoir une stabilité hormonale. Effectivement, il y a plus de chances de récupérer une masse capillaire idéale si on fait une transplantation avant 45 ans.

La transplantation capillaire est également destinée aux personnes qui ne veulent plus utiliser de traitements contre la calvitie. Pour les personnes ayant des cheveux clairs et parsemés, il faut aussi noter que les résultats sont moins exceptionnels.

Combien de fois peut-on faire une greffe capillaire dans sa vie ?

Beaucoup de personnes qui souhaitent faire une transplantation capillaire posent souvent la question suivante : combien de fois peut-on la faire ? Généralement, une seule transplantation suffit pour regagner une chevelure épaisse. Toutefois, une intervention complémentaire s’avère nécessaire, dans certains cas.

Nombre d’intervention selon l’âge du patient

Pour une intervention, combien peut-on implanter de greffons ? Avant tout, il faut retenir que pour une séance d’implants capillaires, il est seulement possible de transplanter un maximum de 6000 à 7000 greffons au total. Néanmoins, pour prévoir une éventuelle autre intervention, le chirurgien qui s’occupe de l’opération va seulement implanter le nombre de cheveux qu’il faut (4000 greffons au maximum).
Bref, pour un patient jeune, après la première intervention, il y a une possibilité qu’il doive faire une transplantation pour la deuxième fois, quelques années plus tard, étant donné que sa calvitie aura peut-être connu une évolution et une progression. En outre, pour un patient âgé entre 40 et 50 ans, il lui suffit de faire une seule greffe.

Combien de greffes capillaires pour récupérer une densité adéquate ?

Combien de transplantations capillaires sont-elles nécessaires ? En général, pour lutter contre les alopécies de petite ou moyenne taille, il suffit de faire une transplantation une seule fois pour récupérer une densité de cheveux satisfaisante. Pourtant, pour les alopécies étendues, quelques mois après la première intervention, il est bel et bien possible d’intervenir une deuxième fois sur la partie déjà traitée. Avec ce délai, le cuir chevelu aura le temps de s’adoucir et de regagner toute sa souplesse pour la nouvelle opération.

Les cheveux greffés risquent-ils de tomber ?

Une fois la transplantation réalisée, il n’y a pas de risques que les greffons puissent tomber vu qu’ils sont extraits sur la zone arrière de la couronne hippocratique. De ce fait, ce sont des chevelures qui sont développées génétiquement pour ne jamais chuter durant la vie.

Comment se déroule l’intervention sur les cheveux ?

Le chirurgien chargé de l’opération vous donnera les détails sur le déroulement de l’opération durant votre premier rendez-vous dans notre centre de greffe capillaire.

Implantation des chevelures : Les différents processus

Notre crâne se décompose en deux parties distinctes. Il y a la couronne hippocratique qui s’étale des tempes jusqu’à la nuque et il y a la partie au-dessus du crâne. Les chevelures qui poussent sur la première partie ne tombent jamais. Par contre, sur la deuxième, les cycles pilaires des chevelures qui y poussent s’épuisent plus vite et finissent par tomber dans 31 % des cas, ce qui est à l’origine d’une alopécie plus ou moins accentuée.

Durant l’intervention, l’implantation de la chevelure se fait à l’aide d’une unité folliculaire. Cette dernière est un ensemble de chevelures enracinées dans la peau jusqu’au derme. Elle peut se composer d’un, deux, trois voire quatre chevelures ou bulbes.

En clair, la transplantation capillaire est une méthode qui consiste à extraire des unités folliculaires dans la zone donneuse, qui est la couronne hippocratique, et à les greffer sur la partie qui est dégarnie.

La transplantation n’est pas douloureuse vu que l’opération se réalise sous anesthésie locale, notamment avec la technique FUE qui est très atténuée. Elle est réalisable sur les hommes ainsi que sur les femmes.

Il faut combien de séances ? L’intervention peut se diviser en plusieurs séances si la quantité à transplanter est plus importante (plus de 4000 implants).

À noter qu’extraire des chevelures sur un autre donneur n’est pas possible. Le patient doit donc être à la fois le receveur et le donneur.

Greffe capillaire : Quelles sont les différentes techniques ?

Actuellement, il y a deux techniques de transplantation capillaire :

·         La FUT (Follicular Unit Transplantation) : c’est la technique la plus classique de transplantation de cheveux. Comme principe : sur la nuque du patient, il faut couper une bandelette de cuir chevelu. Ce dernier comporte des milliers d’unités folliculaires. Cette technique convient le plus aux calvities prolongées, mais elle peut causer un risque de cicatrice grave.

·         La FUE (Follicular Unit Extraction) : c’est la technique la plus récente de greffe capillaire. Avec cette technique, aucune cicatrice ne sera visible. En effet, avant de réimplanter les unités folliculaires sur le dessus de la tête du patient, le chirurgien se sert des poinçons qui mesurent 0,8 à 1 mm afin de les prélever une à une. Cette technique est très connue depuis quelques années et la plupart des patients s’orientent de plus en plus vers cette opération.

Combien de temps dure une intervention de transplantation capillaire ? Concernant la durée de l’intervention, elle dure entre 2 h et 7 h, selon le nombre de greffons à implanter et la technique utilisée.

Bref, pour répondre à vos questions sur combien de fois peut-on faire une transplantation capillaire, il suffit de le faire une seule fois, mais selon l’âge du patient une deuxième intervention serait nécessaire. Ainsi, pour retrouver une masse capillaire saine, Le centre du Docteur Nathan Yadun réalise des implants capillaires pour homme et femme. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous.