Catégories
Non classé

Combien de temps les cheveux repoussent après une greffe ?

La greffe capillaire est parfois le dernier recours pour les hommes et les femmes qui souffrent d’une chevelure dégarnie. Que ce soit à cause d’une calvitie ou pour une chute de cheveux causée par d’autres facteurs, la greffe est indiquée aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

C’est une technique moderne, éprouvée et au taux de réussite très haut. Toutefois, il est normal que les intéressés qui envisagent une telle opération se posent quelques questions. L’une d’entre elles est le délai après lequel les cheveux repoussent.

Le principe de la greffe

La greffe repose sur deux techniques distinctes, chacune adaptée à certains cas bien définis.

Technique de la bandelette

La technique de la bandelette ou FUT pour Follicular Unit Transplant consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu de la nuque large d’un centimètre et longue de 20 centimètres. La largeur peut varier et le médecin décide de combien de follicules il a besoin pour couvrir la partie dégarnie. La bande est découpée en portions contenant chacune 1 à 4 bulbes capillaires qui sont ensuite implantés dans la partie dégarnie.

Cette technique se fait sous anesthésie locale et est surtout indiquée aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Elle laisse inévitablement une cicatrice au niveau de la nuque, là où la bandelette a été prélevée. Mais la cicatrice est généralement peu visible.

La FUE

La greffe par FUE pour Follicular Unit Extraction ou extraction d’unités folliculaires est la plus moderne.

Après un examen par le spécialiste, celui-ci définit combien de bulbes il faut implanter pour couvrir la zone vide. Le médecin prélève alors des bulbes sur l’arrière de la tête, là où les cheveux sont plus vigoureux. Chaque bulbe est implanté dans la zone souhaitée avec un outil fin. Cette technique implique le rasage de la partie à prélever et celle à implanter, elle est généralement déconseillée aux femmes.

Le temps au bout duquel les cheveux repoussent après l’opération est sensiblement le même pour chacune de ces techniques.

Avant l’opération, le médecin s’entretient avec le patient et lui explique le déroulement de l’opération, combien elle dure, combien de follicules il prélève et combien de temps il faut pour une cicatrisation complète et pour que les cheveux repoussent.

Est-ce efficace ?

La greffe capillaire est une opération qui a un haut taux de réussite. Celui-ci est en moyenne de 98%, bien qu’il varie d’une personne à une autre. Il n’y a pas de risque de rejet, car les implants sont prélevés sur la tête du receveur.

Après une greffe, il est presque garanti à 100% que les cheveux sur la partie anciennement dégarnie.

Combien dure l’opération ?

Dès qu’il s’agit d’une opération sous anesthésie locale, les intéressés se demandent combien de temps ils doivent rester sur la table à opérer.

Il faut toutefois se rassurer. La greffe est une opération légère qui se fait sous anesthésie locale. Elle est sans douleur et, dans la grande majorité des cas, sans effets secondaires.

La durée de l’opération varie en fonction de la technique utilisée. La technique de la bandelette prend généralement deux à trois heures alors que la technique FUE dure plus longtemps. Il faut, en effet, compter cinq à dix heures après le prélèvement des bulbes pour que l’opération soit terminée.

Après l’implantation en elle-même et selon les techniques utilisées et les méthodes du médecin, des soins supplémentaires peuvent être nécessaires et ceux-ci peuvent prolonger le temps de l’opération.

Combien de temps pour que les cheveux repoussent ?

Pour comprendre combien de temps il faut aux cheveux pour qu’ils repoussent après une greffe, il faut savoir que le cheveu pousse selon un cycle naturel. La durée de vie d’un cheveu est de deux à sept ans et c’est un paramètre qui influence la repousse. Il passe par une phase anagène, qui est le temps de la pousse, une phase intermédiaire ou catagène et une phase de chute, appelée télogène.

Après l’opération, le cheveu suit les étapes de repousse suivantes :

·         Du jour de l’opération jusqu’à 15 jours après : des démangeaisons sont ressenties par le patient ainsi que de légères douleurs dans la zone où a été fait le prélèvement et la zone d’implantation. Pendant cette même période, des croûtes peuvent apparaître sur le cuir chevelu. C’est un phénomène connu des médecins et sans gravité. Les croûtes disparaissent d’elles-mêmes au bout d’une semaine ou deux.

·         Entre 15 et 30 jours après l’implantation, les douleurs et démangeaisons s’estompent et, pendant ce temps, les implants tombent naturellement, car ils entrent dans leur phase de repos de leur cycle naturel.

·         Entre 1 et 2 mois après la greffe, les cheveux repoussent doucement.

·         Entre 3 et 6 mois : ils repoussent encore plus et la zone anciennement dégarnie commence à être couverte.

·         Entre 6 et 12 mois, le résultat de l’opération commence à être bien visible et une amélioration de la couverture capillaire est constatée.

·         Au bout d’un an après la greffe, le résultat définitif peut être apprécié par le patient.

Il faut savoir que les cheveux repoussent à des rythmes différents d’une personne à une autre. Les délais donnés ci-dessus sont des moyennes. Les cheveux repoussent chez certains plus rapidement et plus lentement chez d’autres. Le temps de repousse peut être influencé par différents paramètres dont l’alimentation, l’état physiologique et la circulation sanguine.