Catégories
Non classé

Le greffon ou unité folliculaire

Le greffon de cheveux

En matière de greffe de cheveux, nous transplantons des greffons. Par ailleurs, le greffon de cheveux, aussi appelé unité folliculaire, est constitué de 1, 2, 3 ou 4 cheveux.

Qu’est-ce qu’une unité folliculaire ?

Pour commencer, les cheveux émergent du cuir chevelu non pas un par un mais par groupe, de 1 à 4 cheveux du même orifice appelé unité folliculaire. On peut apercevoir ces unités folliculaires sous microscope.
Cheveux bruns chez caucasien
Au niveau du cuir chevelu, on retrouve en moyenne 20% des unités folliculaires à 1 cheveu, 45% à 2 cheveux, 30% à 3 cheveux et 10% à 4 cheveux. Donc,la moyenne se situe généralement entre 2,2 et 2,4 cheveux par unité folliculaire.

Densité des unités folliculaires

La densité de cheveux au niveau du cuir chevelu est exprimée en nombre des unités folliculaires par centimètre carré. Ainsi, on utilise un densitomètre pour cet effet. Sur la zone donneuse, la densité moyenne varie de 70 à 80 Unités Folliculaires par centimètre carré.

Groupement naturel de cheveux

Cheveux épais
La densité de cheveux au niveau du cuir chevelu est exprimée en nombre des unités folliculaires par centimètre carré. Ainsi, on utilise un densitomètre pour cet effet. Sur la zone donneuse, la densité moyenne varie de 70 à 80 Unités Folliculaires par centimètre carré.

Concept d’unité folliculaire dans le domaine de greffe de cheveux

La transplantation d’unités folliculaires est la méthode la plus avancée et développée dans le monde. Cette technique qui fut introduite en 1999 laisse les décennies de mini-greffe et micro-greffe à l’Histoire.

Au niveau de la zone donneuse, on prélève les unités folliculaires pour ensuite les transplanter au niveau de la zone dégarnie pour un résultat esthétique optimal qui se rapproche le plus de la nature.

Les avantages d’utiliser des unités folliculaires par rapport à des greffes traditionnelles

– Le résultat est très proche du naturel
– La taille du site receveur pour chaque greffon est réduite au minimum
– L’altération en raison de la fibrose associée à la cicatrisation est réduite
– La diffusion de l’oxygène aux greffons est maximale
– L’interruption d’apport sanguin est réduite au minimum
– Le temps de récupération est réduit en phase post opératoire
– Les greffons peuvent être placés de façon très rapprochée pour une densité maximale
– On peut pratiquer en méga session (possibilité de greffer un nombre très important de greffons par séance)