Catégories
Non classé

Augmenter la densité de vos cheveux

Le follicule pileux constitue la base du poil, qu’il s’agisse d’un cheveu, d’un sourcil, d’un poil de barbe. Il s’agit d’une sorte de sac très fin dans lequel est logé la racine du poil. Le poil et son logement sont indissociables, c’est pourquoi on ne greffe que l’ensemble sous forme de follicule.

Le principe de la greffe consiste à aller prélever des follicules dans une zone dense (appelée zone donneuse) ou peu visible pour aller regarnir une zone moins dense (appelée zone receveuse).

Il s’agit d’une « autogreffe » : on vous prélève vos follicules et ce sont eux qui vous seront greffés, ce qui maximise les chances. Il existe différentes techniques de greffe adaptées à chaque cas.  La greffe se pratique indifféremment chez les hommes ou les femmes, selon les besoins.

La densité capillaire

La densité capillaire désigne le nombre d’unités folliculaires par centimètre carré, ceci au niveau du cuir chevelu. Le nombre de follicules greffés est par conséquent un élément déterminant pour la qualité d’une intervention d’implant capillaire.

En pratique, l’aspect du volume de la coiffure ne concerne pas seulement le nombre d’unités folliculaires par centimètre carré. Cela dépend aussi de plusieurs autres paramètres :

  • La couleur de la chevelure
  • Le type de peau
  • La présence de boucles
  • Le style de cheveux
  • L’épaisseur du corps du cheveu

Par conséquent, la quantité de follicules nécessaire pour donner une apparence presque normale du volume capillaire est variable d’une personne à l’autre. On peut donc l’augmenter. C’est ainsi que chez certains patients, on peut obtenir une épaisseur réelle et un résultat très naturel avec seulement 30 unités folliculaires par cm². Chez d’autres personnes, il faut augmenter cette quantité à 60 unités folliculaires par cm² pour atteindre ce résultat avec le même effet naturel.

Quelle est la densité normale ?

Chez les personnes de type européen, la plupart des hommes ne souffrant pas de chute de cheveux ont plus ou moins 80-100 unités folliculaires par centimètre carré (UF /cm2), soit 176 à 220 cheveux/cm2. Chez les hommes qui sont atteints d’alopécie androgénique, la quantité moyenne de follicules par cm² chute souvent de manière importante.

La densité normale d’une chevelure est celle à partir de laquelle la perte de cheveux (alopécie) devient visible et gênante (la lumière passe à travers les cheveux pour et par conséquent le cuir chevelu dévie ainsi visible). En général, l’alopécie devient perceptible quand la quantité de follicules baisse de 50%.

La densité ressentie est de 45UF/cm2 chez les hommes et de 55 UF/cm2 chez les femmes centimètre.

Pour retrouver une apparence normale, on n’est donc pas obligé d’augmenter beaucoup la densité greffée. Il suffit d’obtenir au moins 45UF/cm2 chez les hommes et 55 UF/cm2 chez les femmes.