Catégories
Non classé

Perte cheveux femme : causes et traitements

Encore appelée alopécie, la perte de cheveux est un phénomène qui touche de plus en plus de femmes et diverses raisons expliquent cet état de choses. Toutefois, de nombreuses solutions existent pour limiter cette perte ou pour redensifier la chevelure ; et il est nécessaire de consulter pour la corriger au plus tôt.

Qu’est-ce-qui peut entraîner la perte de cheveux chez la femme ?

La perte de quelques cheveux (environ 60 à 100 par jour) est un phénomène tout à fait normal et ceci est indispensable pour que la chevelure se renouvelle. En effet, la chevelure ne dure pas toute la vie d’un être humain. Un individu connait environ 20 à 30 cycles capillaires durant sa vie, chaque cycle étant composé de trois phases : la phase anagène, la phase catagène et la phase télogène. Mais dès que la perte devient chronique (calvitie : cheveux clairsemés chez la femme ou la pelade : chute de la chevelure par plaque), cela devient inquiétant et il faudrait chercher à en connaitre les causes qui sont d’ailleurs nombreuses et diverses.

  • Les bouleversements hormonaux chez la femme souvent engendrés après l’accouchement (dans la période post partum, les taux d’hormones chutent brusquement) ou les problèmes endocriniens.
  • Le stress, la fatigue permanente et les chocs émotionnels
  • La vieillesse : généralement, après 50 ans, avec la ménopause, la chevelure de la femme se fragilisent et tombent plus que d’habitude : la chevelure devient éparse.
  • Les régimes alimentaires ou une alimentation déséquilibrée qui créent des carences notamment en vitamines B6 et H, une carence en fer et une carence en protéines.
  • Certains médicaments tels que les anticoagulants, les amphétamines, etc.
  • La chimiothérapie et des maladies de peau
  • La variation des saisons peut aussi provoquer une chute
  • L’hérédité : si l’un des parents en a souffert, il est presque évident que la progéniture en souffre.
  • L’étouffement du follicule pileux par des pellicules grasses
  • Certains produits cosmétiques telles que les teintures, laques, shampoings secs, trop agressifs pour le cuir chevelu

De bonnes habitudes pour empêcher la chute des cheveux

Pour prévenir ou stopper la perte de sa chevelure, il faut éviter au maximum les brushings et les séchages à chaud, éviter aussi de trop tirer sur la chevelure. Utiliser des shampoings antichute et adopter une alimentation saine et équilibrée avec apport de vitamines, d’acides gras, de zinc, d’acides aminés, de compléments alimentaires etc.

Comment traiter la perte des cheveux et réparer un cuir chevelure endommagé ?

Toutes les chutes de chevelure ne nécessitent pas de traitement : une bonne hygiène de vie et tout rentrera dans l’ordre. Dans le cas où cette perte perdure et que les cheveux s’enlèvent par touffe, on pourrait se tourner vers l’aromathérapie en utilisant certaines huiles essentielles, bien que n’ayant pas de base scientifique concrète. Mais il urge de consulter son médecin qui saura détecter les causes réelles de l’alopécie et offrir les traitements adéquats. En général, il peut prescrire des traitements médicamenteux contenant du minoxidil qui se présentent sous forme de lotion ou de comprimés et qui peuvent favoriser la pousse de la chevelure. Le traitement qui demeure le plus efficace est la greffe. Le spécialiste peut pratiquer une micro-greffe qui consiste à implanter sur les zones dégarnies, de petites portions de peaux possédant des cheveux, prélevées souvent sur la nuque. Il peut également greffer des implants capillaires, un traitement moins onéreux que le précédent.