Catégories
Non classé

Qu’est-ce que la chirurgie esthétique des cheveux ?

La chirurgie esthétique des cheveux est un domaine est en plein essor. En effet, de plus en plus d’hommes et de femmes y ont recours pour traiter leur calvitie. Mais en quoi consiste-t-elle ? Quels en sont les tenants et les aboutissants ? Qui est concerné et comment se déroule-t-elle ?

La chirurgie esthétique des cheveux : définition

La chirurgie capillaire a fait de grands progrès ces dernières années. Elle consiste à prélever des bulbes et à réaliser des implants capillaires sur des zones dégarnies dans un but esthétique. C’est le chirurgien plasticien qui est en charge de réaliser la greffe capillaire.

Les différentes étapes de la chirurgie esthétique des cheveux

Plusieurs étapes composent un acte de chirurgie esthétique au niveau des cheveux.

Le diagnostic

Le chirurgien, dans un premier temps, s’informe du degré d’avancement de la calvitie et de son origine. La perte de cheveux peut s’expliquer de différentes manières. Elle peut être issue d’un événement très stressant, d’un traumatisme ou survenir à la suite d’un dérèglement hormonal. De la même manière, elle n’est pas aussi marquée chez les individus selon leur âge et leurs particularités biologiques.

Comment se déroule la chirurgie esthétique des cheveux ?

Il existe plusieurs manières de remédier au problème de la calvitie. L’une d’elle est la technique de la bandelette. Elle consiste à retirer une bandelette au niveau de la couronne arrière du cuir chevelu pour replanter ensuite les greffons obtenus sur les zones dégarnies. En d’autres termes, le chirurgien plasticien découpe, à l’arrière de la tête, une bande de peau. Sur cette bande, c’est-à-dire sur la zone de prélèvement, les follicules en excellente santé vont être isolés. Ils vont ensuite être réimplantés un par un sur les zones à traiter. L’incision est faite uniquement sur une bande de 1 centimètre de largeur. Il n’y a donc plus aucune trace de l’opération après l’intervention chirurgicale.

Pour cette opération, il s’agit de micro greffes de cheveux, dans le sens où chacun d’eux est implanté manuellement. Cela permet donc un résultat satisfaisant au niveau de la zone traitée. Le nombre d’implants capillaires effectués dépend de la souplesse du cuir chevelu. D’autre part, l’intervention chirurgicale se fait sous anesthésie locale. Si ce n’est au moment de l’injection du produit, vous ne sentez donc rien.

Comment gérer l’après-opération

Pour obtenir un résultat final probant, il convient de ne pas négliger la phase qui suit l’opération, c’est-à-dire les soins post opératoires. En effet, il est possible que vous ayez des petites croûtes à chaque endroit où un cheveu a été implanté. 3 jours après l’intervention chirurgicale, vous pouvez commencer à les amollir pour les éliminer progressivement. Pour cela, il est recommandé d’y appliquer un corps gras. Il faut essayer au maximum de ne pas les toucher dans les 15 jours qui suivent l’opération, afin de ne conserver aucune cicatrice. Pour éviter toute complication, il est aussi recommandé d’éviter certaines substances dans les jours suivant la greffe capillaire :

  • l’alcool
  • le tabac

La greffe capillaire est une opération très répandue aujourd’hui. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous pour en discuter avec un spécialiste.