Catégories
Non classé

Quels résultats peut-on obtenir après 2 mois après une greffe de cheveux ?

Les greffes de cheveux ou les implants capillaires sont des opérations de chirurgie esthétique dont le processus entier demande de la patience. Après une greffe, l’évolution de la repousse est progressive et les premiers résultats s’obtiennent au bout de quelques mois. Après l’intervention chirurgicale d’une transplantation capillaire, découvrez les changements et les résultats possibles mois après mois.

Du premier jour à 15 jours : les premières sensations post opératoires

Durant les premières heures après la greffe, il convient de conserver un pansement pour assurer la protection de la zone donneuse. Ce pansement doit se garder jusqu’à 48 heures après la transplantation. Quant à la zone greffée, elle accueille des nouveaux follicules pileux, c’est-à-dire les cheveux avec le bulbe. Au cours des premiers jours, il est possible d’apercevoir des petites croûtes sur la zone receveuse. L’apparition de ces petites croûtes s’accompagne de saignements, de démangeaisons et de faibles douleurs qui marquent le début de la cicatrisation. Un gonflement peut aussi être observé sur la zone implantée dans les jours suivants la greffe. Durant les trois premiers jours et pour accélérer la repousse, il vaut mieux ne pas toucher la zone implantée. Quelques jours après la greffe, vous pouvez laver votre cuir chevelu à l’aide d’un shampoing doux ou d’un shampoing à l’isobétadine. Les premiers jours, évitez de laisser votre crâne plus d’une minute sous l’eau et ne mettez pas le jeu d’eau directement sur ce dernier. Au bout d’une semaine à 10 jours, les croûtes et le gonflement disparaissent pour faire place à un début de pousse de cheveux de quelques millimètres. 15 jours après la greffe, les démangeaisons et les douleurs ressenties s’estompent progressivement. Pendant les deux premières semaines après la greffe, il est préférable d’éviter :

  • Toute exposition au soleil pour les cheveux transplantés
  • Toute activité sportive et les efforts physiques trop intenses
  • De dormir sur le dos
  • De mettre en contact un produit chimique avec la zone greffée
  • La mer, la piscine, le sauna et le hammam
  • L’utilisation du sèche-cheveux

De la 3ème semaine à 2 mois : phase de perte de cheveux, un phénomène normal

Durant la troisième semaine, après la greffe, commence une phase de perte de cheveux. En effet, tous ceux situés sur les greffons tombent, car la zone implantée est en manque d’oxygène avec l’opération. Toutefois, les greffons implantés restent bien en place. Ce processus, durant lequel aucune pousse de cheveux n’est remarquée, dure environ jusqu’à 2 mois. Cette période, 2 mois après l’opération, peut être difficile, notamment au niveau du moral, mais rassurez-vous, elle est totalement normale et se produit dans une grande majorité de cas. Ce phénomène laisse penser que rien ne change, or, il s’agit de donner le temps nécessaire aux greffons de s’adapter à leur nouvel environnement. Durant les 2 mois qui suivent l’opération, il est important de bien suivre et respecter les conseils post opération donnés par votre médecin. La phase qui dure jusqu’aux 2 mois est une étape importante pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir un résultat satisfaisant.

De 2 mois à 6 mois : la phase de repousse s’enclenche

À partir de 2 mois, les cheveux issus des greffons transplantés commencent à repousser doucement et naturellement, bien que les délais de repousse de cheveux varient d’un patient à l’autre. L’apparition de petites pousses de cheveux indique que la greffe s’est bien déroulée et que les greffons ont bien été implantés. Cette phase de repousse qui débute à 2 mois s’appelle aussi la phase anagène. À 2 mois, les cheveux qui commencent à apparaître sont alors très fins et en faible quantité, ils gagnent environ 1 cm par mois. Une fois que le processus de repousse est enclenché, les cheveux ne tombent plus. Avec le temps, le nombre de cheveux va augmenter et ils vont gagner en épaisseur. Après 2 mois, l’apparence de la zone receveuse s’améliore de jour en jour. De 3 à 4 mois, le cuir chevelu qui a été greffé commence alors à être plus garni. Il faut être patient durant cette période, car le temps peut sembler long et les changements peuvent paraître très lents. Entre le troisième et le quatrième mois, des comédons qui ressemblent à des petits boutons d’acné peuvent également faire leur apparition. C’est un phénomène normal qui signifie que la repousse fonctionne correctement. Il vaut mieux éviter de toucher et de gratter, les boutons vont disparaître par eux-mêmes sur le long terme.

À partir de 6 mois : les premiers résultats sont visibles

Les cinquième et sixième mois après la greffe signent le début d’une nouvelle phase agréable pour le patient : l’apparition des premiers résultats. La quantité de cheveux qui repoussent augmente et ils sont désormais plus épais. Les nouveaux cheveux font environ 5 à 7 centimètres à cette période, la densité capillaire est importante. Entre le huitième et le dixième mois, il est dorénavant possible d’avoir une idée approximative du résultat final. Le patient peut profiter des premiers résultats visibles après la greffe capillaire et retrouve le plaisir de se coiffer ou d’imaginer des coupes de cheveux. De manière générale, les résultats sont considérés comme définitifs un an après la greffe. Toutefois, certains patients peuvent avoir des résultats finaux visibles entre le neuvième et le dix-huitième mois. Les résultats peuvent donc être pleinement appréciés par le patient. Une fois les cheveux transplantés et la repousse entamés, vous n’aurez plus de perte de cheveux. Dans la plupart des cas de calvitie faible ou moyenne, une seule greffe est nécessaire pour obtenir le résultat souhaité. En cas de besoin, il est cependant possible de faire une seconde greffe dans les mois suivants la première intervention. Cet espace entre les deux opérations laisse le temps d’observer les premiers résultats de la repousse et de permettre au cuir chevelu d’être à nouveau prêt.