Catégories
Non classé

Les différents stades de la calvitie chez l’homme et les traitements

Qu’il soit jeune ou vieux, un homme peut à un moment de sa vie être affecté par une alopécie, une perte de cheveux excessive appelée plus communément calvitie. Les causes de celle-ci sont diverses comme la fatigue, le stress, certaines coupes, la prise de médicament, un changement hormonal ou encore l’hérédité qui est aujourd’hui la cause la plus fréquente chez les hommes.

Pour la soigner, il existe divers traitements, dont la greffe de cheveux. Afin de la pratiquer, on utilise régulièrement la classification de Hamilton-Norwood. Créé en 1951 par Hamilton et modifiée en 1975 par Norwood, cette échelle permet de déterminer le stade de la calvitie masculine.

La chute des cheveux chez l'homme se divise en 7 stades :

  • Stade 1 : on n’observe aucune perte de cheveux ou alors un très léger dégarnissement sur les côtés ;
  • Stade 2 : la densité des cheveux commence à faiblir au niveau frontal et temporal ;
  • Stade 3 : la calvitie fait clairement son apparition et un trou peut-être visible au milieu du crâne ;
  • Stade 4 : la chute des cheveux devient plus sévère au niveau du front et des tempes et le trou s’agrandit de plus en plus ;
  • Stade 5 : on remarque une amplification de la calvitie sur les différentes zones du crâne déjà touchées ;
  • Stade 6 : la densité des cheveux diminue laissant apparaître très clairement les parties atteintes par l’alopécie ;
  • Stade 7 : dégarnissement total à l’arrière de la tête et au milieu ainsi qu’au niveau frontal et temporal. À ce stade, le traitement par greffe est déconseillé, car il ne peut pas couvrir toute la zone touchée par la chute de cheveux.
Les 7 étapes de la perte de cheveux

Traitements de la calvitie chez l'homme

Plusieurs solutions pour cacher une calvitie naissante ou bien avancée s’offrent aux hommes. Il y a les coiffures factices à l’aide de perruques, mais aussi les traitements naturels à base d’ail, de lait de coco, de vinaigre, de citron ou encore d’Aloe Vera (l’efficacité est plus que remise en cause). La prise de médicaments peut également faire partie des traitements à envisager en cas d’alopécie. Elle est prescrite sous forme de lotion à appliquer sur les parties touchées ou par traitement oral avec la prise de comprimés. Ces dernières solutions ont pour but d’éviter la perte de cheveux et une éventuelle repousse peut être espérée. Ce traitement est cependant utile seulement dans le cas où il se fait en continu.

Une des solutions les plus efficaces aujourd’hui est la greffe de cheveux. Non seulement ce traitement est le plus durable, mais aussi le plus discret et le plus naturel. En effet, cette transplantation capillaire se fait au moyen d’une opération chirurgicale qui consiste à prélever votre propre cuir chevelu puis de l’implanter sur les parties du crâne affectées par la calvitie. La technique la plus utilisée pour cette opération est la transplantation d’unités folliculaires, une technique permettant d’avoir un résultat esthétique, le plus naturel possible et surtout une coupe de cheveux réelle et définitive.